26.1.17

Comme dans un rêve !!!


Oui, comme dans un rêve !! Un putain de beau rêve !!!! On le savait, il nous l'a encore confirmé aujourd'hui : rien n'est impossible avec Roger Federer, le plus grand joueur de tous les temps, le Maître du circuit, la rock-star de Melbourne, le Dieu du tennis. Non, rien n'est impossible, y compris d'atteindre la finale d'un tournoi du Grand Chelem après une absence de 6 mois en étant classé tête de série numéro 17. Rien n'est impossible, ou plutôt tout, mais absolument TOUT est possible avec ce faiseur de miracles, ce magicien des courts, ce Mozart de la petite balle jaune. Merci Rodgeur d'exister, merci de repousser les limites de l'irrationnel, merci de réinventer – match après match, année après année – le tennis. Roger Federer ne joue pas au tennis, Roger Federer EST le tennis.

Après Berdych et Nishikori, le Bâlois a donc battu un troisième Top Ten en cette quinzaine de grâce, et non des moindres, son ami et compagnon d'exploits Stan Wawrinka. Au terme d'un derby suisse haut en couleurs (dont un immonde t-shirt rose de Mirka...), en rebondissements et en émotions, notre Rodgeur national s'offre une 28ème finale de Majeur à... 35 ans et 174 jours, du jamais vu depuis 1974. Et je peux encore ressortir l'adjectif de cette quinzaine : IN – CRO – YABLE !

Que dire sur ce derby helvétique ? Tout d'abord qu'il est le premier à être allé jusqu'au cinquième set, qu'il a été interrompu par deux pauses médicales, ce qui très rare avec la paire Fedrinka, qu'il a été clairement à deux vitesses et qu'il aurait très bien pu tourner en faveur de Stan The Man. Un Stan Wawrinka qu'on ne félicitera jamais assez pour son fair-play, sa classe et son talent. Bravo mon gamin, on t'aime très fort même si aujourd'hui, on n'avait d'yeux que pour Dieu.  

Un Stan qui pourra avoir des regrets... Et comment : dans un cinquième set irrespirable, le Vaudois a eu plusieurs occasions de faire le break, mais son aîné – très fort mentalement – n'a pas craqué. Au final, le gamin a presque offert sur un plateau le break et le match au Rhénan, lequel a eu le mérite d'avoir le triomphe modeste, comme s'il était gêné pour son pote. Ce ne fut pas le meilleur match du Rodg (ni de Stan...) mais l'essentiel est là et bien là : il sera dimanche sur le court pour tenter d'accrocher un 18ème titre majeur à son immense collection. Pincez-moi, je rêve !

Bref, ce tournoi est décidément magique et on se réjouit désormais, que dis-je, on compte désormais les secondes avant LA finale de dimanche. La finale de tous les superlatifs, surtout si c'est un certain Rafael Nadal en face. Ce serait une sorte de finale vintage entre les deux plus grands champions de l'ère moderne, une sorte de "on s'était dit rendez-vous dans 10 ans", un revival complètement improbable, un peu comme si le Lausanne-Sport et le Servette FC se disputaient aujourd'hui le titre de champion suisse. Une sorte de revanche, aussi, après la domination écrasante du binôme Djokovic Murray.  

Evidemment, personne en Suisse ne pleurera si Grigor Dimitrov crée la surprise demain soir et s'offre une première finale de Grand Chelem. Pas besoin d'être un devin pour prédire qu'entre Nadal et Dimitrov, on signe les yeux fermés pour le Bulgare, même si ce dernier joue le tennis de sa vie depuis le début de l'année. Mais bon, on n'y est pas encore et pour le moment, il convient de saluer le phénoménal come-back du Maître absolu, qui a rendez-vous avec la grande Histoire du tennis dimanche 29 janvier. Et qui pourrait bien nous faire pleurer de joie. Putain, on le veut ce 18ème, maintenant ou jamais !!!

32 Comments:

At 27 janvier, 2017 07:28, Anonymous TENNIS FAN said...

...et le rêve va CONTINUER!

CHUM JETZE!

Je me demande quel type de pyjama Mirka va porter dimanche

 
At 27 janvier, 2017 10:31, Anonymous Anonyme said...

A moins qu'un fan de Rodg se dévoue dans l'heure qui vient pour descendre sur le cours et péter un genou à ce cher Rafa, je vois pas bien ce qui pourrait l'arrêter =(... désolée mais je n'arrive absolument pas être aussi optimiste que vous sur l'issue de la finale...

 
At 27 janvier, 2017 10:35, Anonymous L'âne de Troinex said...

On vit un rêve éveillé!
Revoir Rog à un tel niveau, en finale de Grand Chelem, c'est un des plus grands come-back de l'histoire du sport! S'il gagne dimanche, cela sera un exploit qu'on évoquera encore dans 100 ans.
C'est écrit qu'il affrontera Nadal et même si cela déplaira à cet âne de Wilander, cela sera le match du siècle!
Au final, cela fera 18-14 ou 17-15 et ça pèsera son pesant de manchego.
Je note que celui qui n'aura jamais les déodorants Axe comme sponsor joue le plomb lui aussi. Il est plus dur à breaker que Raonic, c'est tout dire!
J'espère simplement que Rog mettra ses balls sur la table dimanche. Le taureau n'aura qu'un plan de jeu: lui faire des ronds sur son revers. Comme à chaque fois.
A Rog de se venger de la finale de 2009! Et d'empêcher que celui qui n'aura jamais Berlitz comme sponsor de devenir le seul joueur à avoir 2 GC de chaque tournoi!

 
At 27 janvier, 2017 15:53, Blogger Thierry Fangio said...

Le match Nadal-Dimitrov de ce vendredi fait vraiment peur en vue de la finale pour notre Rodgeur national. Cette demie du Comanche, partiellement retrouvé ce soir comparé à ses grandes années, tout du moins dans le combat, était au moins aussi intense que celle contre Verdasco ici-même il y a 8 ans... et on connaît la suite.

La momie n'a plus de poignet, est cassée de partout depuis des mois, mais trouve quand même ici sur une surface rapide le moyen de se hisser de nouveau en finale de Grand Chelem, et cela contre son meilleur ennemi. Putain que ça sent mauvais pour Rodgeur après-demain.

Si le Bâlois ne commence pas pied au plancher, il n'a strictement aucune chance contre un tel défenseur enragé. Même mener deux sets zéro ne garantira rien. On n'a plus qu'à prier que la surface soit toujours aussi rapide et que Rodj' abrège un max les échanges. Mais le 18ème est loin mon dieu.

 
At 27 janvier, 2017 21:36, Anonymous TENNIS FAN said...

Fangio, l'homme positif!

Eh ça va pas être de la tarte, mais avec une approche comme ça c'est foutu c'est certain.
I-L F-A-U-T Y C-R-O-I-R-E N-O-M T-E B-L-E-U!

PS: c'est vrai que ça a semblé être un match de mutant aujourd'hui

 
At 28 janvier, 2017 09:42, Blogger Stéphane Quiquempois said...

Je crains que fangio ait raison... Il est encore plus enragé que jamais. Je sais pas encore sur quel menu il est passé
J espère que l.atp va un jour prendre ses responsabilités....

 
At 28 janvier, 2017 23:03, Anonymous Anonyme said...

A stéphane. C'est a cause d'abrutis dans votre genre que tout le monde fait le procès de tout le monde. Je me demande par quelle mystère vous connaissez la façon de s'entraîner saine des uns et malsaines des autres. Vous faites quoi dans la vie Chomeur ? Parasites ? Ah, vous voyez, même à votre niveau d'anonyme ça vous fais sans doutes quelque chose d'avoir l'avis tranché d'un inconnu à votre sujet. Qe'est ce qui me permet de dire ça sur vous ? Rien. Simplement le fait que j'ai un à priori à votre sujet.

 
At 29 janvier, 2017 13:38, Blogger Unknown said...

Quel pied ! Hâte de voir l'article de "Marc" s'il est encore en vie ! Difficie de pas faire une crise cardiaque. Un éventail de tous les sentiments résumé en 3h de jeu !

 
At 29 janvier, 2017 13:55, Blogger labuan said...

Alors, comme je l'avais dit! Tout simplement the GOAT

 
At 29 janvier, 2017 14:00, Anonymous TENNIS FAN said...

ET MELBOURNE EST TOUJOURS ROUGE ET BLANC!!

PUTAIN, PURÉE!

 
At 29 janvier, 2017 14:14, Anonymous Anonyme said...

Ho putain, c'est l'Apocalypse ! Dieu est revenu sur Terre et a vaincu la Bête !

 
At 29 janvier, 2017 15:39, Anonymous Anonyme said...

Quel bonheur. On l'a enfin ce 18ème GC. Merci pour ce tournoi magique monsieur Federer. Et pourtant il était mal menè dans le dernier set. Mais ça fait un bien fou...

 
At 29 janvier, 2017 16:49, Anonymous Larissa said...

Les miracles ça existent, comme les points de mutants que Federer et Nadal nous ont offert en cadeau. Cet Australian 2017 se termine en apothéose. Excellent cru ce premier grand chelem pour lancer la saison avec déjà une demi d'anthologie entre Rafa et Grigor, pour finir par cette finale digne de ce nom, qui non seulement était alléchante sur le papier mais aussi - il faut insister là-dessus - dans la réalité du terrain. Et voir Federer l'emporter sur Nadal dans un cinquième set en finale en grand chelem qui l'eut cru ? Peu de monde. Je faisais partie des sceptiques. Je suis heureuse de m'être trompée.

 
At 29 janvier, 2017 22:07, Anonymous Daisy d'Errata said...

Eh oui, comme au bon vieux temps, on pleure.
RG 09 (le fil aux 1000 posts à poil de Marc) les Masters 10-11, Wimb 12, CD 14 etc; on pleure.

Nan jdéconne, on savoure.

En Suisse, en France, dans les vestiaires d'Arsenal ou d'ailleurs, ceux de la WTA, dans le monde entier.

 
At 29 janvier, 2017 22:13, Blogger Patrick de Montmollin said...

Je ne me lasse pas de revoir ce match. La balle de match. Il y a un monde entre Roger et Rafa.
Comme souvent, Federer a fait beaucoup dans le jeu, sauf que ce coup ci, il a ENFIN gagné.
Maintenant je veux un second Roland-Garros, Monte-Carlo, Rome, Montréal et, allez, aussi Wimbledon puis l'US-OPEN !
Le Masters est presque secondaire après, puisqu'il serait numéro 1 em fin d'année pour une sixième fois

 
At 29 janvier, 2017 23:48, Blogger Cousnouf said...

Une violence cette finale... Je m'en remettrai gentiment mais que ce dimanche fut beau...

ce 5ème set d'une intensité, jamais je n'ai passé par autant d'états!!!

Merci Roger!!! On la tient cette victoire en finale contre Nadal en finale de GC!!

 
At 29 janvier, 2017 23:48, Blogger Cousnouf said...

*jamais passé par autant d'états

 
At 30 janvier, 2017 00:33, Blogger Thierry Fangio said...

Bravo Rodgeur de m'avoir fait mentir pour une fois contre l'insupportable Comanche. Je ne sais trop quoi dire. Regagner un Majeur après quatre ans et demi de disette, contre ton plus grand rival dix ans après ta dernière victoire contre lui en Grand Chelem à Wimbledon 2007 (le temps passe quand même), le tout à 35 berges et demi, après six mois d'absence sur le circuit, putain il n'y a que le Maître pour nous sortir un exploit stratosphérique !

Que c'était bon tous ces points gagnants en revers avec l'autre qui n'arrivait plus à lifter comme avant pour t'enfoncer sur ton relatif point faible. Tu as survécu souvent avec ton service, parfois avec ton coup droit, mais surtout en ne frustrant jamais, refusant le bras de fer systématiquement du fond. Putain, si tu l'avais abordé tactiquement comme ça dans la première partie de ta carrière, tu aurais déjà 20 Grands Chelems mais on ne se refait pas et finir par battre Nadal au meilleur des cinq sets en finale d'un Majeur est suffisamment orgasmique comme ça.

Franchement en jouant comme ça chaleur en Grand Chelem, on peut l'attendre encore six mois loin des courts et le voir réapparaitre seulement pour la saison sur herbe, ça me va. Et puis la terre battue, on s'en fout tellement. Que le Rodj' ne se concentre que sur les quatre événements qui peuvent encore l'intéresser : Melbourne, Wimbledon, New York et Masters de Londres.

Cette victoire me fait cependant peur pour la suite. Il était tête numéro 17 comme Sampras à l'US Open 2002 et semblait très détaché lors de la remise des trophées, comme si l'évènement le dépassait. Ne nous fais pas une Nico Rosberg Roger, le tennis a encore besoin de toi. L'adducteur, le genou et le dos ont dû souffrir mais tu as le droit de t'absenter six mois comme je l'ai dit précédemment. Du moment que tu nous fasses rêver comme tu nous as fait rêver pendant cette quinzaine à Melbourne, ça nous va. En Suisse, en France comme partout. Ciao l'artiste

 
At 30 janvier, 2017 06:43, Anonymous Larissa said...

Tiens Marco qui n'est toujours pas remis de cette victoire, j'ai une idée de titre pour ton prochain article. Que penses tu de "o temps suspends ton vol..."
Patrick tu parles de la balle de match mais moi le point que je me regarde en boucle c'est ce rallye de 26 coups remporté par Rodger grâce à un magnifique coup droit long de ligne. Collector.

 
At 30 janvier, 2017 08:35, Anonymous Anonyme said...

Merci Rodg, tu m'as tiré des larmes hier, c'était un jour historique. Et oui je faisais partie des + sceptiques mais dès le début du match j'ai vu que j'avais tort de douter =) Vive le roi !

 
At 30 janvier, 2017 08:54, Blogger Patrick de Montmollin said...

Moi aussi je me suis mis à le regarder en boucle. Juste géant - comme tu dis, fédéresquement collector !

 
At 30 janvier, 2017 09:29, Anonymous Anonyme said...

Bon alors, il vient cet article sur la finale ? On en peut plus nous !

 
At 30 janvier, 2017 09:52, Blogger Cousnouf said...

Le sauvetage de la 2ème balle de break à 5-3 30-40 au 5ème, c'est le point qui m'a flingué aussi.. pas de point gratuit, l'échange et 5 coups de raquette, bim... 40-40... Ne pas mettre son jeu de service à ce moment aurait été chaud...
Ensuite il a pu claquer des aces, c'est trop beau et conclure.. je ne m'en remets toujours pas...

 
At 01 février, 2017 15:39, Anonymous L'âne de Troinex said...

Allez soyons joueurs... Stan gagne Roland et Roger signe le 19ème titre à Wimby pour un Swiss slam sur 2 saisons... qui veut parier ?

 
At 01 juin, 2017 21:34, Blogger Patrick de Montmollin said...

Moi !

 
At 12 juin, 2017 03:55, Blogger raybanoutlet001 said...

pandora jewelry
michael kors handbags outlet
polo outlet
coach outlet
hugo boss
christian louboutin outlet
pandora charms
cheap nike shoes
oakley sunglasses
cheap snapbacks

 
At 26 juin, 2017 03:45, Blogger raybanoutlet001 said...

michael kors handbags
ralph lauren
michael kors uk
ralph lauren outlet
hermes belts
nike outlet
jordan shoes
michael kors handbags
michael kors outlet
nike trainers

 
At 29 juillet, 2017 08:52, Blogger happy 123 said...

cheap jordans
true religion jeans
golden goose
longchamp le pliage
curry 3
nike zoom
adidas online shop
asics shoes
retro jordans
michael kors handbags

 
At 09 août, 2017 09:31, Blogger happy 123 said...

coach outlet
nike outlet
jordan shoes
ugg boots
ugg outlet
ugg outlet
toms shoes
ugg outlet
polo ralph lauren
nike huarache
20170809

 
At 24 août, 2017 03:35, Blogger 郑佳颖 said...

patriots jersey
adidas outlet online
tom ford glasses
reebok outlet
adidas neo
fitflops sale
nike polo
golden goose
nike mercurial
adidas stan smith

 
At 07 septembre, 2017 10:16, Blogger 郑佳颖 said...

true religion outlet
retro jordans
air max 2018
adidas yeezy boost
adidas nmd
lebron 13
huarache shoes
huarache shoes
adidas ultra boost 3.0
fitflops

 
At 28 septembre, 2017 05:23, Blogger dong dong23 said...

ugg boots
ugg outlet
ugg slippers
superdry uk
doudoune moncler
polo ralph lauren
ralph lauren
burberry outlet
pandora charms
ugg boots
20179.28wengdongdong

 

Enregistrer un commentaire

<< Home