24.1.17

Melbourne est rouge et blanc !!!

Putain, qu'il est magique cet Open d'Australie 2017 ! Magique, incroyable, surprenant, rafraîchissant, jouissif et d'ores et déjà historique... Historique car pour la deuxième fois après l'US Open 2015, deux tennismen suisses croiseront le fer en demi-finale d'un Grand Chelem, ce qui nous assure la présence d'un de nos compatriotes en finale. Oui, c'est historique pour un petit pays comme le nôtre et il faut se rendre compte de la chance qu'on a. Surtout quand on pense à des grands pays de tennis comme les Etats-Unis, l'Australie, l'Allemagne ou encore la Suède qui n'ont strictement rien à se mettre sous la dent depuis près de 10 ans... 

Sans parler de nos amis français, lesquels ont cru un moment aux chances de Monfils et Tsonga, les rois des non-matchs, les ambassadeurs des exploits ratés, deux des plus belles impostures de cette édition 2017. Ainsi donc, après la prestation grotesque de Monfils face à Nadal, le Kinder Bueno du Mans est passé complètement au travers face à Stanimal, alternant le moyen et le très mauvais, et réussissant même à créer une altercation aussi inutile que pathétique à la fin du premier set... «Hey bouffon, tu m'as regardé mec, tu cherches la merde ou quoi ? Dans ma téci ça serait pas passé comme ça quoi !» Allez Jo-Wil, retourne dans ta cour d'école et va rejoindre tes potes pour le premier tour de la Coupe Davis, et laisse les adultes jouer une demi-finale de Grand Chelem, merci. 

Bref, alors que le tennis helvétique a montré son plus beau visage et donné du rêve aux amoureux de la petite balle jaune, son vis-à-vis tricolore a touché le fond en cette quinzaine australienne. Et à cette triste liste de joueurs français n'ayant rien montré à Melbourne, sinon frustration et impuissance, on peut encore ajouter Simon, Gasquet ou autre Pouille...

Stan The Man ne s'est donc pas fait prier pour renvoyer son meilleur ennemi à ses études, en trois petits sets et deux heures de jeu, et continue tranquillement sa route jusqu'en demi. Cette demi-finale justement, on en rêvait, on l'aura : le choc Stan Wawrinka – Roger Federer, encore impensable il y a deux semaines, se déroulera bien devant nos yeux et ceux de millions de fans de tennis dans 48 heures. Franchement les mecs, c'est fabuleux, génial, immense, rare, précieux, unique, en un mot comme en mille, fedrinkien !

Comme espéré ou tout du moins pressenti, le Maître a déroulé face au tombeur de Murray et arrivera, lui aussi, frais comme une rose en demi. Au passage on n'oubliera pas de remercier Mischa Zverev, lequel a quand même offert un merveilleux cadeau au Bâlois en sortant le Frankenstein des Highlands au tour précédent. Après 6 mois d'absence, le Bâlois atteint donc le dernier carré d'un Majeur pour la... 41ème fois de sa carrière (!), le tout en ayant proposé un tennis de gala. Programmé 4 fois sur 5 en night session, Rodg est une véritable rock-star dans ce tournoi et jouit d'une popularité quasi divine. Comme on dit, legends never die. 

Bref, vivement jeudi pour ce derby helvétique aux 20 tournois du Grand Chelem ! On espère que les champions olympiques de Pékin et vainqueurs de la Coupe Davis nous offriront un grand spectacle, à l'image de leur demi-finale du Masters 2014. Enfin, sans les «cry baby» de Mirka et le cirque d'après match bien sûr... Hop Suisse, et que le meilleur gagne !

19 Comments:

At 24 janvier, 2017 14:41, Blogger Patrick de Montmollin said...

J'adore. .. la France n'est même pqs listée comme grande nation du tennis 😂
Et oui, une demie qui pèse 20 titres c'est magique...
Dans l'autre moitié, j'attends de voir ce que va devenir Nadal... Attention, il pourrait devenir le premier jouer à gagner au moins deux fois chaque tournoi du grand chelem et se retrouver à deux longueurs de Rodgeur !

 
At 24 janvier, 2017 15:16, Blogger Thierry Fangio said...

On espère un grand match certes mais pas un match à rallonge quand même. Un Suisse doit être en excellente condition physique dimanche pour soulever le trophée. Je commence à avoir peur d'un impensable remake de 2009 entre Federer et Nadal. Le Comanche a un niveau à chier, plus ou moins le même depuis deux ans et demi, mais avec un tableau hyper avantageux (Monfils la pleureuse en huitièmes, Djokovic absent en demi) qui peut encore l'empêcher de s'inviter dimanche au bal hormis le robotique Raonic ? Le Canadien est une insulte au beau jeu mais demain il pourrait nous paraître moins antipathique s'il fait le boulot contre la Momie...

 
At 24 janvier, 2017 15:40, Blogger labuan said...

Bel article : merci Marc!

Pathétique le kinder "je sens que je peux faire un truc, je me sens bien" (c'est sans doute la haute volée de son tableau jusqu'en 1/4 qui lui laissait penser ça...) et tout le blabla habituel. Cela dit, bizarre qu'il n'ait pas dit "hum, j'ai eu un souci de santé, le soleil dans les yeux, un spectateur m'a déconcentré, etc." Il semble cette fois assumer sa défaite et sa soumission ;-), tant mieux!! Bref, c'était écrit d'avance, tout comme Leurfils d'ailleurs... De mon point de vue, ces tennismen français ont de sacrées grandes gueules (cf. notamment la pression qu'ils ont essayé de mettre sur l'équipe de suisse de CD) mais ne sont que de gros loosers. Il n'y a que Gastrait qui trouve grâce à mes yeux bien qu'il ne soit et devrait rester qu'un perdant magnifique!

Une demie Fed-Stan : tout simplement maginifique, exceptionnel!!! Mon coeur balancecar en dehors de leur passeport ;-) chacun de ces deux joueurs méritent cette victoire et le titre!! J'ai toutefois, une légère préférence pour Fed car c'est, sans doute, la dernière qui sonne. Il faut absolument qu'il profite de l'opportunité que djkobite et le frankenstein des highlands soient out; Stan lui les tape tout les deux! Donc désolé Stanimal : allez FED!!!

 
At 24 janvier, 2017 16:17, Anonymous Larissa said...

Sauf que si Nadal réussit à passer l'obstacle Raonic, il a de grandes chances d'être en finale. Si c'est pour avoir un Fedal, non merci d'autant qu'on sait d'avance quel sera le vainqueur. Un Nadal/Wawrinka serait une finale merveilleuse avec une revanche par rapport à 2014 où pour le spectacle il y a eu un sentiment de frustration avec la blessure de Nadal. J'aimerai bien voir les deux en pleine possession de leurs moyens car ce qu'on avait vu dans le premier set et au début du deuxième montrait le début d'un grand match.

Maintenant un Federer en finale ça me va aussi.

 
At 24 janvier, 2017 16:34, Blogger labuan said...

Pfff, je ne serais pas déçu que le Maestro retrouve la momie en finale, bien au contraire. En effet, un Raonic en feu me fait nettement plus peur! Je suis certain que si l'occasion se présentait, Fed mettrait une claque au comanche tellement le niveau de jeu de ce-dernier est pitoyable (j'ai vu une partie de son match contre leurfils : ça piquait les yeux); il devait, sans doute, puiser sa force dans ses cheveux...

 
At 24 janvier, 2017 16:51, Blogger christophe urban said...

Merci Marc, continues comme ca, lâche rien

 
At 24 janvier, 2017 17:09, Anonymous Anonyme said...

Superbe post Marc, et magnifiques perfs de RF et SW ! C'est peut-être l'année ou jamais pour Rodgeur... Comme certains, s'il va en finale, j'espère que ça ne sera pas contre Nadal, contre qui il entrera sur le court avec la boule au ventre et son traditionnel complexe d'infériorité. C'est le plus grand champion de tous les temps, certes, mais face à ses deux bêtes noires (Djoko, Nadal) il n'y arrive plus depuis trop longtemps. Et je suis sûr que même s'il fait une démo contre Stan en demi, il est capable de se fourvoyer en finale contre Rafa.

 
At 24 janvier, 2017 17:22, Anonymous Larissa said...

J'espère que l'autre demi finale sera un Nadal/Dimitrov. Cela pourrait augurer d'un super spectacle.

 
At 24 janvier, 2017 18:28, Anonymous Anonyme said...

Il était bien moche ce match entre Tsonga et Stan...
Tsonga a mal joué c'est sûr, mais Stan n'a pas brillé non plus. Il n'a fait que profiter de l'auto destruction d'en face....
Une petite pensée pour les spectateurs qui ont payé pour voir cette espèce de purge.

On espère que la demie sera plus fun, mais bon, elle le sera forcément, y a le maestro qui joue !

 
At 24 janvier, 2017 21:06, Anonymous TENNIS FAN said...

Ouais ouais ouais!

Un peu rude avec les français, je trouve... Soyons chauvins, mais restons courtois.

La seule mauvaise nouvelle de la journée à mon sens, c'est que les 2 Suisses soient dans la même partie de tableau: c'est en finale qu'on a envie de voir ce duel!

Peu importe qui gagne jeudi, pourvu qu'il gagne aussi dimanche :).

 
At 24 janvier, 2017 21:55, Anonymous FrançaisDéprimé said...

"Monfils et Tsonga, les rois des non-matchs, les ambassadeurs des exploits ratés, deux des plus belles impostures de cette édition 2017."

Bon, bah deux choses:
1) Connard !!
2) J'avoue, ils ont fait de la merde.

Continue Marc, je rigole bien depuis 10 ans ;).

A tchao !!

 
At 25 janvier, 2017 03:44, Anonymous Anonyme said...

Toujours ce besoin navrant, cette pathologie obsessionnelle minable de cracher sur les Français, sous couvert d'humour bien sûr...
Je préfère retenir le formidable retour de Federer, pourvu que son parcours continue jusqu'au bout et décroche une nouvelle victoire, ce serait orgasmique pour tous les vrais amoureux du tennis. D'ailleurs on est plutôt gâter en beau jeu avec Dimitrov et Goffin également présents. Et Nadal me fait plaisir aussi à revenir, je le préfère encore à un Djoko imbuvable et un Murray indigent.
Quant à Waw attitude moyenne, reste son jeu c'est déjà ça et ça excuse tout le reste forcément.

 
At 25 janvier, 2017 07:31, Anonymous TENNIS FAN said...

Bon Dieu ce que les médias font une histoire de l'échange verbal entre WAW et Tsong!

ça montre que le tennis est un peu fade à ce niveau, genre pas un mot déplacé, pas un bruit, pas un pet de travers, attention restons polis.

Car dans d'autres sports (foot, basket), le trash-talking est roi et ce genre de discussions entre joueurs doit avoir lieu tous les jours.

 
At 25 janvier, 2017 15:39, Anonymous Anonyme said...

Ah ah merci pour ce french bashing, ça fait toujours du bien... j'espère qu'ils n'auront plus jamais de joueur vainqueur en GC quand nos stars seront à la retraite parce qu'on va prendre cher dans l'autre sens lol.

 
At 25 janvier, 2017 15:51, Anonymous Anonyme said...


comme déjà souligné c'est peut-être la der qui sonne pour Rodgeur mais... si c'est contre Nadal (et c'est bien parti pour) j'avoue que j'y crois pas... et que ça me saoule déjà de voir une énième finale où Rodg se fait balader par sa bête noire ! Donc pour moi, préférence à Stan parce que c'est notre meilleure chance d'empocher le trophée. (et si Fed devait me faire mentir, promis je ferai mon mea culpa =)))

 
At 25 janvier, 2017 22:16, Anonymous TENNIS FAN said...

Les meks, les meks, on parle du mental friable des frouzes, et voilà qu'on se met à trembler que Fed perde en finale contre Nadal, voire à espérer que WAW gagne juste pour éviter une défaite de Rodge en finale?

Non mais sans blagues! C'est qui les fiottes?

Dimanche, c'est un Suisse qui soulève le trophée, UN POINT C'EST TOUT!

 
At 25 janvier, 2017 23:54, Anonymous Anonyme said...

extra post extra tennis

 
At 26 janvier, 2017 11:03, Blogger labuan said...

Il ne s'agit pas de french bashing! J'aurais adoré que Tsonga gagne l'AO de 2008 (la manière avec laquelle il avait laminé Nadal en demie...), j'aime beaucoup Mahut et j'enrage car Monfils gâche son immense talent. Mes propose sont justes réalistes : les Français sont les plus nombreux dans le top 100 depuis combien de temps? Ils ont un mental en carton inversément proportionnel à leur grande gueule. 1983, ça fait loin, non?!!!

Bon très de tergiversations/justifications : allez Fed!!!

 
At 01 février, 2017 13:12, Blogger Patrick de Montmollin said...

Parfaitement !

 

Enregistrer un commentaire

<< Home